Tout le monde aime les crêpes et non seulement pour la Chandeleur mais également à n’importe quel autre moment de l’année. Elles font le délice des petits et grands : au goûter, dessert, brunch, déjeuner… les crêpes sont délicieuses et peuvent se préparer de mille et une façons. Mais comment les réussir facilement ?

La recette de base des crêpes est simple : un mélange de farine, d’œufs, de lait un peu de matière grasse, huile ou beurre, une pincée de sel et le tour est joué ! En partant de cette recette très simple, vous pouvez les accommoder selon vos envies en version salée ou sucrée. Mais leur texture est souvent plus ou moins légère ou fine. Pour réussir de bonnes crêpes, il faut avant tout bien sélectionner la qualité de la farine : de préférence une farine de blé, type 45 pour les crêpes sucrées. Pour confectionner des galettes c’est-à-dire des crêpes version salée, optez pour un mélange de farine de froment et de sarrasin. Les crêpes faites à base de farine complète sont souvent plus épaisses et plus compliquées à cuire.

Pour obtenir une belle pâte à crêpe il faut qu’elle soit parfaitement lisse et sans grumeaux. Pour cela, commencez par verser la farine avec une pincée de sel dans un grand saladier pour pouvoir bien mélanger les différents ingrédients. Formez une fontaine centrale et mettez-y les œufs battus en omelette. Mélangez progressivement farine et œufs avant d’ajouter peu à peu les ingrédients liquides, d’abord le lait puis l’huile ou le beurre que vous aurez fait fondre au préalable. Si malgré cela, votre pâte présente de petits grumeaux, passez un coup de mixer pour les résorber. Pour réussir de bonnes crêpes bien légères, il faut laisser reposer la pâte au minimum pendant une heure, en recouvrant le saladier avec un torchon.

La réussite de crêpes fine et légères réside aussi dans la méthode de cuisson. Il est conseillé d’utiliser une poêle antiadhésive plutôt légère afin que la crêpe se détache plus facilement du fond lorsque vous la faite sauter. Effectuez des mouvements de poignet de bas en haut, un peu en avant pour arriver à un mouvement circulaire qui va permettre dans un premier temps de détacher la crêpe avant de la faire sauter. Même si la première n’est pas forcément réussie, elle permet de servir d’exemple pour le dosage en pâte et de mieux connaitre le temps de cuisson.